À Annecy, Laurent Petit transmet son savoir

8 septembre 2016

Pour fêter les 20 ans de son restaurant gastronomique, Le Clos des Sens à Annecy-le-Vieux, Laurent Petit a bâti un véritable écrin autour de sa cuisine. Il a transformé l’ancienne école du chef-lieu, située juste à côté, en école de cuisine pour amateur et en chambres de luxe. L’heure de transmettre ses connaissances a sonné pour ce passeur de goût.
Texte : Patricia Parquet


Vingt ans, le bel âge pour réaliser des projets. Laurent Petit amorce, quant à lui, le virage de la cinquantaine, avec des projets plein ses livres de cuisine. Ce chef, deux étoiles au Michelin, a passé plus de dix ans à travailler dans la cuisine de son restaurant, pendant que les enfants de l’Ecole du Chef- Lieu attenante apprenaient à lire, écrire et compter. Quand l’école a fermé définitivement ses portes en 2007, Laurent Petit a choisi de racheter cette bâtisse datant de 1867  pour lui donner une seconde vie. « C’est du bon sens. On poursuivra son histoire mais sur un autre plan », confie le chef, qui aime se définir comme un passeur de goût.
La cuisine a le vent en poupe. Les émissions culinaires poussent aussi vite que les aromates de son potager. Les Français ont envie de mettre la main à la pâte et d’épater leurs amis. Laurent Petit est aussi un chef d’entreprise qui sent désormais le temps pour lui de transmettre sa passion. « Il y a dix-huit ans, je donnais des cours dans ma cuisine entre deux services. J’ai fait cela deux ou trois ans car c’était épuisant. Cette fois, l’approche sera différente. Je m’attends à recevoir beaucoup d’hommes ; Ils ont été nombreux à dire qu’ils viendraient ».

Une école de cuisine pour les nuls et les passionnés

L’école propose plusieurs formules. Les « cours pour les nuls » s’adressent à tous ceux qui ne veulent pas se prendre la tête et qui ne connaissent pas grand-chose à la cuisine. Des cours dynamiques, rock’n roll selon Laurent Petit de 12h15 à 13h45. On prépare un plat, on échange avec le chef et on le mange sur place. Il s’agit d’une démonstration culinaire participative (50 euros). Pour les véritables passionnés, le chef propose les cours de haute sensibilité culinaire, entendez par là de la pure gastronomie. De 20 heures à minuit, le chef vous apprend à cuisiner les plats comme pour son restaurant ; une alchimie entre les fondamentaux et les dernières techniques culinaires d’aujourd’hui.
Un après-midi par semaine, de 15 à 18 heures, le cours sera consacré à la pâtisserie. Les enfants n’ont pas été oubliés. Le créneau du mercredi après-midi leur est dédié (dès onze ans).
Le vendredi et le samedi soir, la salle de cours baptisée « Cas d’école » se transformera en Table du chef. Dans ce lieu privatisé pour 8 personnes, Laurent Petit cuisinera devant ses hôtes et avec eux s’ils le souhaitent, pour se sentir comme à la maison.


Une liaison tout en transparence

Pour plus d’unité, Laurent Petit a décidé de fusionner les bâtiments de son hôtel-restaurant avec la nouvelle partie Ecole pour une vraie unité. Les bâtiments sont reliés par des coursives transparentes soit 100 m² de liaison. Cinq chambres supplémentaires de 55 à 70 m² ont été créées à l’étage avec un confort 5 étoiles (soit 10 chambres au total). Ici pas de piscine traditionnelle mais un couloir de nage de 20 mètres de long sur 3 mètres de large, juste à côté du nouveau potager. Depuis la terrasse abritée par des platanes centenaires, chacun peut profiter de la magnifique vue plongeante sur le lac d’Annecy et admirer les lignes graphiques qui se dessinent dans le paysage. Laurent Petit soigne aussi le plaisir des yeux. Il avoue puiser son inspiration ici, entre lac et jardin.